Des histoires collectives en EPS
Agathe Evin
Professeure d’EPS en collège et lycée, membre associé du laboratoire « Motricité, interactions, performance » (EA, 4334), université de Nantes

En EPS, les différences apparaissent au grand jour : moqueries, jugements, violence, agressions verbales peuvent créer un climat défavorable aux apprentissages, conduisant certains élèves à refuser de pratiquer. Créer un climat coopératif est une réponse pour résoudre ces difficultés.

Il s’agit pour l’enseignant d’encourager les élèves à construire collectivement un projet commun sur l’ensemble du cycle. Les élèves sont alors engagés dans des situations de coopération qu’ils vivent comme des histoires collectives.

La première piste pour parvenir à cet objectif est de concevoir des dispositifs d’apprentissage à l’échelle de la leçon, du cycle, d’une année entière, de sorte que les élèves puissent articuler et relier les tâche

Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »