Le silence n'a pas la parole
Gaëlik Razimbaud
Enseignant d'EPS à Mayotte
Olivier Vors
Enseignant chercheur à Lille

Et si le plus inquiétant pour un enseignant n'était pas l'agitation de certains élèves, mais le comportement silencieux des autres ?

Les difficultés rencontrées dans une classe se manifestent souvent à travers la répétition de conflits bruyants entre quelques élèves dissipés que l'enseignant doit arbitrer. Plus rarement, mais aussi plus délicates à canaliser, il arrive que ces provocations menacent directement l'autorité de l'enseignant. Cette gestion de conflits passe la plupart du temps par une phase de négociations laborieuses qui requièrent autant de temps que d'énergie, extrêmement néfastes pour le climat de classe. L

Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »