Du climat des géographes au climat scolaire
Yannick Mével
Professeur d’histoire-géographie à l’ESPÉ Lille-Nord de France

Depuis le XIVe siècle, la notion de climat a alimenté diverses théories, amenant parfois à justifier l'injustifiable. En avoir connaissance protège de certains égarements.

« Les philosophes de l'Antiquité ont partagé le monde habitable, au nord de l'Équateur, en sept climats, qu'ils indiquent par des lignes imaginaires, d'Occident en Orient, ils assignent à chaque climat une largeur différente, ainsi que nous l'exposerons en détail. » C'est ainsi que le savant arabe Ibn Khaldoun présentait le monde à la fin du XIVe siècle, dans ce que l'on considère comme la première géographie universelle. Il reprenait la tradition des auteurs gre

Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »