Une équipe de préfets des études

C’est au cours de l’année 2012 que les quatre préfets des études de ce collège de Melun en éducation prioritaire, chacun responsable d’un niveau, ont travaillé à la construction du « parcours retour ». Il s'agit d'un dispositif d’accompagnement de la sanction, ayant pour but d’éviter le décrochage des élèves.

À la genèse de ce projet, la volonté de faire évoluer les pratiques, notamment d'évaluation, mais aussi de décloisonner l’éducatif et le pédagogique. Des échanges sur des cas concrets d’élèves ont pointé le besoin d’accompagner les élèves sanctionnés. Un exemple a été particulièrement significatif : un élève exclu de l’établissement se trouve absent le jour où une évaluation est annoncée. À son retour, il refuse de la faire,

Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »