La médiation par les pairs
Céline Cormerais-Gressus
Conseillère principale d’éducation au collège Aimé-Charpentier de Damville

Dans ce collège, la médiation existe depuis six ans. Les bénéfices sont visibles : à court terme pour résoudre le conflit presque dans l'immédiateté, à moyen terme pour apaiser le climat entre élèves et à long terme sur la confiance qu'on accorde aux élèves et le bénéfice qu'ils en ressortent pour leur avenir.

Pour être médiateur, il ne s'agit pas d'être scolairement performant, mais de reconnaitre les qualités humaines. La sélection peut s'opérer sur des élèves qui rencontrent des difficultés scolaires, cherchent à vaincre des excès de timidité.

Paul, élève en 3e, est médiateur depuis cette année : « J'ai choisi d'être médiateur pour aider les personnes, pour qu'il y ait moins d'histoires au collège. Avant, j'étais souvent dans le

Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »