Une remise en question
Rosène Charpine et Sabrina Tricaud
professeures d’histoire, de géographie et d’éducation civique, collège Henry-Bordeaux, Cognin

Une journée consacrée par toute une communauté éducative, adultes et élèves, à la lutte contre le harcèlement : voilà qui bouleverse les structures traditionnelles cloisonnées des disciplines, des classes et des emplois du temps.

Organiser une journée interdisciplinaire autour du harcèlement : au-delà des problématiques purement logistiques, la principale difficulté réside dans la nécessité de préparer ceux qui, du fait de leur discipline, de leur expérience ou de leur fonction, sont moins bien outillés, tant sur les méthodes pédagogiques proposées que sur les pratiques de décloisonnement. Aussi cette formation donna-t-elle lieu à de très vifs échanges. En effet, les difficultés sont multiples :

  • L'inte
Article paru dans le N° 523, septembre 2015, « Le climat scolaire »