Écrire et réécrire pour se reconstruire
Nathalie Wysocki
Enseignante spécialisée, IME de Fongrave, Layrac

« Si je savais lire et écrire, je ne serais pas là. » Mais que peut-on écrire lorsqu’on a une image de soi si dévalorisée ? Alors, retour aux mythes, à l’atelier d’écriture et ses allers et retours entre lecture, affects, écriture, échanges, mise au point. L’atelier qui permet aux élèves de comprendre que chacun a son mot à écrire : toute une reconstruction.

Ils ont entre 12 et 20 ans, élèves en institut médicoéducatif. Considérés en situation de handicap, ils sont, en compensation, orientés par la maison départementale des personnes handicapées vers une structure spécialisée. Beaucoup de ces élèves associent leur départ du système scolaire classique à leur difficile entrée dans l’écrit.

faire des choix et se poser des questions

Un atelier d'écriture de récits mythologiques, le module de l

Article paru dans le N° 522, mai 2015, « Tous compétents en français »