Réduire les écarts langagiers entre élèves à la maternelle
Christine Passerieux
Ex-conseillère pédagogique, membre du GFEN

Accompagner l'apprentissage du français a toujours été au cœur des préoccupations des enseignants de l'école maternelle. La tâche est pourtant plus difficile qu'il n'y parait, dès lors que l'on considère qu'il faut aussi préparer les élèves à se servir du langage pour penser, apprendre, agir dans des situations scolaires.

Pourquoi Fatima ne répond-elle pas « présente » lorsque l’enseignant fait l’appel ? Pourquoi Matéo, Brice et Mustapha quittent-ils le groupe lorsque l’enseignant de petite section annonce « je vais vous lire une histoire » ? Pourquoi Djilali est-il persuadé que la « maitresse est méchante », alors qu’il s’est appliqué à colorier sans dépasser des formes géométriques en oubliant de s’intéresser aux fo

Article paru dans le N° 522, mai 2015, « Tous compétents en français »