La situation d’énonciation
Marcelin Hamon
Professeur des écoles à Corneville-sur-Risle (Eure)

Au cycle 3, comprendre les enjeux et les difficultés des situations d’énonciation, mettre en œuvre divers écrits intermédiaires, faire dialoguer les élèves autour de leurs écrits, c’est apprendre à communiquer à l’écrit.

La communication est pour moi essentielle. J’entends par là non pas un simple transfert d’informations vers un récepteur suivi d’un feedback, mais plutôt la prise en compte de la situation d’énonciation qui en fait un acte volontaire et réfléchi de création personnelle. En primaire, la clarification de la situation ne peut que se faire par une pratique : c’est en communiquant que l’on apprend à communiquer. Mais il me semble essentiel qu’une approche réflexive accompagne cette communi

Article paru dans le N° 522, juin 2015, « Tous compétents en français »