En lycée professionnel, un tissage didactique
Nicole Bouin
Professeure de lettres-histoire en lycée professionnel

Entre projets pluridisciplinaires, exigences des filières professionnelles, compétences langagières spécifiques aux métiers et aux disciplines enseignées, l’enseignant de français en lycée professionnel ne cesse de s’ajuster sans perdre de vue qu’il est aussi un passeur de culture. Acrobatique ?

En lycée professionnel on n’est pas professeur de français, on est professeur de lettres-histoire, ce qui comprend la géographie et l’éducation civique d’ailleurs. Cela présente quelques inconvénients, mais aussi des avantages. La charge d’une formation, d’une veille pédagogique dans trois disciplines et l’appropriation de trois didactiques peuvent paraitre lourdes par moments. Par contre, on peut utilement tisser des liens fertiles entre les programmes et les notions. Insister sur les invariants et sur les spé

Article paru dans le N° 522, juin 2015, « Tous compétents en français »