Une dictée qui tourne à l’enquête policière
Sylvie Baud-Stef
Professeure des écoles

Quand le débat piloté et guidé par l’enseignant mobilise les élèves, il permet la construction et la stabilisation progressive des règles orthographiques les plus fréquentes.

Souvent les élèves connaissent les règles en grammaire, conjugaison et orthographe, mais il leur est difficile de les réinvestir en production d’écrits. Face à ça, le débat orthographique est un outil très intéressant.

La première étape consiste en une dictée courte. Le texte composé en général de deux à quatre phrases comporte des applications de diverses notions sur le groupe nominal, la phrase ou le verbe travaillées par ailleurs. Une première lecture permet de résoudre les

Article paru dans le N° 522, mai 2015, « Tous compétents en français »