La densité de population
Guillaume Caron
Professeur de mathématiques au collège Vadez de Calais

L'auteur est professeur de mathématiques à Calais. En classe de 6e, il profite d'un module de deux heures pour effectuer différentes sortes de travaux avec des collègues d'autres disciplines. Lors de ce créneau, deux classes sont alignées avec quatre enseignants : deux professeurs de mathématiques, un professeur de français et un professeur d'histoire-géographie-éducation civique. Des conditions idéales pour croiser les disciplines.

Certaines notions se prêtent parfaitement à des activités interdisciplinaires. La densité de population est un bon exemple. Les mathématiques au service de la géographie ou la géographie au service des mathématiques. Pour préparer le travail réalisé durant ces séances, un dialogue s’est installé entre enseignants de différentes matières. La co-intervention le favorise davantage que les heures cloisonnées habituelles. C’est ainsi que nous avons trouvé le point de convergence que représente

Article paru dans le N° 521, mai 2015, « Croiser des disciplines, partager des savoirs »