Dans les gênes de l'enseignement agricole ?
Monique Royer
Directrice adjointe de l'établissement public agricole de Carcassonne, chargée de la formation pour adultes et de l'apprentissage

Lier les disciplines, rendre vivants les savoirs en les mettant en scène hors les hauts murs : dans l'enseignement agricole, tout cela est inscrit dans les référentiels. L'interdisciplinarité y est-elle pour autant répandue ? La visite de quelques orientations, illustrées par des exemples d'initiatives, est l'occasion de voir si, ici, la prairie décloisonnée est plus verte qu'à l’Éducation nationale.

Lorsque Edgard Pisani, alors ministre de l’Agriculture, entreprend en 1962 la réforme de l’enseignement agricole, le propos est autant d’enseigner les techniques de l’agriculture que de former de futurs citoyens, véritables acteurs de leur territoire. Comprendre les différentes dimensions de leurs métiers, confronter les savoirs, les réalités pratiques et techniques pour gérer la complexité, prendre en compte le monde alentour : les référentiels de formation portent ces orientations, en particulier par les

Article paru dans le N° 521, mai 2015, « Croiser des disciplines, partager des savoirs »