La lunette de Galilée
Benjamin Banasik
Professeur de physique au collège Anatole-France de Sin-le-Noble, formateur à l'ESPÉ d'Arras

Le but du projet Galilée est de concevoir, avec une classe de 4e, un objet scientifique, de comprendre comment il fonctionne et de le situer par rapport à son contexte historique. En l'occurrence, la lunette de Galilée. Les disciplines concernées sont les sciences physiques, le français, les mathématiques et l'italien.

N'ayant pas de cours pluridisciplinaire dans le collège, nous avons décidé de travailler les apprentissages liés au projet chacun dans notre cours mais en nous passant le relai, en faisant apparaitre un besoin d'éclairage par une autre discipline.

Aujourd'hui, en cours de physique, les élèves de 4e se sont positionnés par groupes de cinq dans cinq ateliers différents : conception de la lunette, choix des lentilles, calcul du grossissement, différence entre lunette de Galilée et lunette astronomique, fin

Article paru dans le N° 521, mai 2015, « Croiser des disciplines, partager des savoirs »