École et familles : malentendus et rencontres
Christophe Rousseau
Coordonnateur de réseaux de réussite scolaire

Qui sont les familles populaires ? Mieux connaitre leurs réalités doit permettre de revoir et de repenser les relations de l'école avec elles et les pratiques pédagogiques.

Nous parlons ici de familles populaires, ce sont celles des catégories socioprofessionnelles défavorisées. « Populaires », ça veut dire pauvres quand on parle des familles. L’indice de développement humain (IDH2) croise trois critères : l’espérance de vie à la naissance, le pourcentage de la population diplômée et le revenu imposable médian. À Argenteuil, il est inférieur à la moyenne départementale, elle-même inférieure à la moyenne nationale. Ces indicateurs, ceux des familles

Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »