Faire venir ou revenir les parents au collège
Céline Walkowiak et Françis Blanquart
Professeure de français et professeur de technologie, collège de Loos-en-Gohelle (Nord)

Une option antidécrochage au collège animée par un binôme d’enseignants de lettres et de technologie, avec une douzaine d’élèves de 3e. Deux heures par semaine, alignées sur d’autres options, pendant lesquelles on met en œuvre une pédagogie de projet sur l’année. Ou comment faire (re)venir les parents grâce à la réussite des enfants.

Aux réunions parents-professeurs du second trimestre, nous attendons, assis à la même table, les parents de nos décrocheurs. Viendront-ils, eux que l’on a du mal habituellement à faire venir au collège ?

« Bonjour monsieur. Asseyez-vous. Nous sommes contents de vous voir pour vous dire que Dylan, c’est vraiment notre fierté ce trimestre. »

Regard perplexe du monsieur, qui se tourne un peu médusé vers Dylan, 15 ans, élève aux difficultés cognitives avérées depuis son arriv&#

Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »