Le geste, la voix, la parole

Les enseignants s’offusquent souvent de façons de parler parfois provocatrices, c’est vrai, mais qui peuvent constituer aussi un bon matériau de travail, avec une dose d’humour si possible ! Quelques aperçus sur des pratiques de classe en français et histoire au collège.

« Parle moins fort, tu n'es pas obligé de crier ! », « Pourquoi te lèves-tu, pourquoi ces grands gestes, reste calme ! » Dans l’encadré de cette page, Thomas Sauvadet explique comment la voix, le geste, le corps en action nous différencient socialement. À l’école, il y a nous, les éducateurs, la vaste classe moyenne, les gens normaux. Et eux, « ces élèves-là », issus des classes populaires, dont le comportement choque avant même qu'ils aient explicitement e

Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »