Inégalités ? Discriminations ?
Joce Le Breton
Adjointe MAEP (Mission académique pour l’éducation prioritaire), Paris

Les inégalités de réussite à l’école en lien avec les appartenances sociales sont maintenant bien connues. Mais elles rencontrent aujourd'hui la question des parcours scolaires des élèves issus de l’immigration, notamment maghrébine et subsaharienne, dont les parents appartiennent pour la plupart à des milieux socioéconomiques défavorisés. Cette problématique apparait comme un nouveau mode de lecture des inégalités.

En France, les données ethniques ne sont pas utilisées dans les analyses du système éducatif mais depuis quelques années, des recherches mettent en évidence des phénomènes de discrimination liés à l’origine des élèves, pour l’obtention de stages, ou dans les processus d’orientation qui, pour l’essentiel, révèlent des processus antérieurs à cet épisode décisif de la scolarité. Les décisions qui s’y référent mettent en jeu de nombreux paramètres

Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »