Danser les mots
Evelyne Clavier
Professeure de français en collège

Le récit d’une expérience menée avec des élèves allophones au collège de Champigneulles, dans la banlieue de Nancy. La danse-théâtre peut être un moyen efficace d’apprendre notre langue en développant sensibilité et imagination et de favoriser ainsi l’inclusion de ces élèves.

Lors de l’année scolaire 2011-12, je travaille une heure par semaine avec trois élèves allophones : Terminé qui vient d’Arménie, José qui vient du Portugal et Veronica qui vient du Paraguay. Le groupe n’est pas homogène : Terminé et José sont en France depuis plusieurs années et parlent couramment le français, mais ont de grandes difficultés à l’écrire. Ils ont été inscrits en 4e Segpa. Veronica, dont la langue d’origine est l’espagnol, vient d’arr

Article paru dans le N° 519, février 2015, « À l’école du théâtre »