Appréhender l'inconnu par la curiosité
Mélina Kéloufi
Élève comédienne

Regard rétrospectif d’une étudiante sur ce que l’école lui a permis d’apprendre du théâtre, et aussi sur ce qui lui a manqué.

Le conservatoire fut ma première école de théâtre ; j’avais 7 ans. Le théâtre s’est ensuite présenté sous d’autres formes dans les programmes de l’Éducation nationale. Puis j’ai choisi de suivre au lycée l’option obligatoire spécialité théâtre. Le bac en poche (obtenu grâce à cette même option), je découvre une autre façon encore d’enseigner le théâtre : la formation professionnelle dans une école privée. Ces parcours me permette

Article paru dans le N° 519, février 2015, « À l’école du théâtre »