Des histoires de vie dans l'école vénézuelienne
José Fonseca
maitre d'école primaire

Célébrer ses origines, mieux les connaître, en être fier, un projet qui permet de lier étroitement la vie et l'école, la famille et les apprentissages, sans enfermement dans le passé.

L’expérience relatée ici a été réalisée dans une école bolivarienne (voir encadré) de l’Ouest de la Bolivie, la Humberto Gotera, de janvier à juin 2014, avec des élèves de 9 et 10 ans. Ce sont des garçons et des filles de familles ayant peu de moyens économiques, qui viennent en grande majorité du monde créole et quelques-uns d’ethnies indiennes. Et dans cette expérience, il s’agit de rapprocher la vie de la communauté et l’école.

L
Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »