Les choix d’établissement dans un quartier populaire…
Solène Lalfert
Parent d’élève

Stalingrad, Paris XIXe. De retour à Paris après un long séjour à l’étranger, l'auteure cherche un logement. Venant pour la première fois dans ce quartier visiter un appartement, elle se dit « non, quand même pas ici ». Pourtant, c'est bien là qu'elle s'arrête et qu'elle est restée, ainsi que ses enfants, depuis vingt-cinq ans.

Mon fils a grandi ici sans que je ne me pose de questions, sans que je ne l'empêche de s'intégrer parmi ses camarades de classe et ses voisins. Il est parti cette année de la maison. Il est facteur, amoureux et syndiqué. Ma fille est née onze ans après lui. J'avais pris de l'âge, entretemps. Un peu de reconnaissance sociale et me voilà intégrée parmi les parents d'élèves. Ça a commencé à la maternelle ; je voyais des parents extraire leurs enfants du groupe. Leur « intelligence sup&#

Article paru dans le N° 520, mars 2015, « École et milieux populaires »